Définition et analyse de la chaîne logistique

Scénario

Au cours des dernières décennies, la gestion des opérations de la chaîne logistique est devenue de plus en plus complexe, tout particulièrement dans le secteur pharmaceutique et biopharmaceutique. Habituellement, dans ces secteurs d'activité, la chaîne logistique a été conçue de façon à avoir un niveau de performance très élevé afin de s'assurer qu'elle puisse répondre, en toute circonstance, aux besoins des patients.

La méthode d'optimisation de la chaîne logistique par tâtonnement n'est pas une option viable. Les produits pharmaceutiques étant majoritairement utilisés pour traiter des diagnostics médicaux sérieux, leur disponibilité, ou leur absence, peut par conséquent maintenir le patient en vie ou entraîner sa mort. La précision des prévisions des besoins ainsi que l'efficience de planification sont donc d'une importance cruciale dans ce secteur d'activité, alors que toute faiblesse des processus susmentionnés occasionne une variabilité inacceptable dans la fiabilité ou les délais de livraison.

La combinaison de ces facteurs implique que pour pouvoir fournir un service adéquat et aligné aux besoins des clients, il est nécessaire d'avoir une stratégie de gestion et de réduction des risques telle que la gestion des stocks stratégiques et/ou de la capacité excédentaire. Il faut néanmoins tenir compte que certains de ces facteurs de gestion du risque causent des augmentations des coûts opérationnels.

Utilisation de la modélisation par simulation

La modélisation par simulation s'avère extrêmement efficace pour l'optimisation de la gestion de la chaîne d'approvisionnement. Elle permet en effet de créer une copie 'clone' dans un environnement sans risques. L'utilisation de la copie virtuelle de la chaîne logistique permet d'identifier les conditions idéales et d'explorer, sans risque, les différentes alternatives.

Bénéfices spécifiques

Cette approche permet d'évaluer, par exemple, l'impact d'un changement de procédures ou de conditions de fonctionnement sans interférer avec les systèmes réels de gestion des opérations. En outre, cela encourage une communication transparente entre les différents acteurs impliqués. En sus, les décideurs peuvent acquérir une compréhension approfondie des problèmes auxquels ils font face et comprendre les interactions entre les différentes composantes du système et la performance de celui-ci. Globalement, cela permet d'obtenir simultanément une réduction des coûts et une meilleure compréhension du fonctionnement des processus de la chaîne d'approvisionnement.

Secteur: Pharmaceutique, Biopharmaceutique

Pour en savoir plus, lisez notre étude de cas complète sur La Chaîne D'approvisionnement Biopharmaceutique