Modélisation par simulation

Dans un environnement actuellement de plus en plus dynamique, les processus de prise de décision sont devenus extrêmement complexes, d'autant plus que les résultats de décisions cruciales sont souvent à priori contre-intuitives et souvent non visibles. Dès à présent, grâce à l'utilisation de nouvelles méthodologies de "réflexion stratégique des systèmes et de prise de décision", nous sommes en mesure de calibrer cette complexité.

La modélisation par simulation consiste en la conception et en l'analyse d'un prototype digital, copie d'un modèle physique qui permet de préfigurer l'évolution d'un système sans en connaître, à priori, toutes les propriétés. En déduisant, au départ de l'analyse des données historiques et des documents de l'organisation, les caractéristiques générales telles que les comportements basiques d'un système et les interactions de ses différentes entités, la modélisation par simulation permet d'observer l'évolution de ces comportements basiques au fil du temps. Cette observation permet de faire émerger de "nouvelles" propriétés macroscopiques qui sont, à leur tour, utiles pour l'interprétation et l'analyse de l'entièreté du système.

L’objectif principal de la modélisation stratégique par simulation est d’appliquer les concepts de base de la réflexion systémique et de la simulation dynamique à des cas réels. Cela peut s’utiliser dans l’analyse de concepts stratégiques tels que:

  • Positionnement sur un marché
  • Analyse de la distinction de la proposition de valeur
  • Modèles commerciaux
  • Barrières stratégiques

Les avantages méthodologiques sont:

  • Exécuter des expériences planifiées et prédictives dans un environnement virtuel sans risques en utilisant des plateformes technologiques.
  • Enrichir les compétences des gestionnaires avec des nouvelles méthodologies "visionnaires" qui s'ajoutent aux compétences de base, ceci afin que les gestionnaires puissent les utiliser de façon combinée pour interpréter les situations, prédire les évolutions et les tendances.
  • Améliorer l'analyse et le processus d'évaluation de la stratégie d'entreprise ou des procédures opérationnelles, comme par exemple la planification des ressources et des capacités dans le cadre de situations prévues ou imprévues, tout en analysant les risques connexes.

La combinaison de méthodes traditionnelles de conseil avec ces outils analytiques permet aux gestionnaires d’améliorer leur compréhension des phénomènes et d’identifier les stratégies les plus cohérentes pour atteindre leurs objectifs.